Le forum des fanas des Simca 1100 et Rancho
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fleuve noir Espionnage

Aller en bas 
AuteurMessage
J-P16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10070
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Fleuve noir Espionnage   Jeu 28 Déc 2017, 6:58 pm

Après tout... pourquoi ne pas en causer ici !!

Je collectionne les Fleuve-Noir Espionnage...






Grosso-modo (je passe sur les détails, parce qu'il y a des sous-époques avec des changements de présentation dans le détail) trois époques...


les tout noir :


les noir et rouge :


les gris :


C'est dans le cours de la série grise que les dessins de Michel Gourdon -qui a assumé des milliers de couverture car Fleuve-Noir c'est aussi une série Police" (qui comprenait par exemple les San Antonio avant que ça devienne une collection à part), une série "Anticipation" (dont les volumes valent aujourd'hui la peau des fesses) et "Romantique" (et j'en oublie)- seront peu à peu remplacées par des couvertures à base d'iconographie photographique.

C'est la collection Espionnage qui a vu naître OSS117 (le vrai, pas la niaiserie récente du cinéma qui est une interprétation à la mord moi le noeud) avant qu'une collection à part lui soit consacrée. C'est également la collection dans laquelle on trouve Coplan (c'est par lui que j'ai commencé puis j'ai élargi et lui est resté dans la série jusqu'à sa fin -de la série car Coplan a perduré à part ensuite-). On y trouve même quelques titres de Frédéric Dard sous le pseudo de Frédéric Charles, et un unique titre Dard-Hossein (le seul qui a eu une numérotation en bis, le 211 bis).

A peu près trente ans que je suis dessus avec ma liste qui me suis partout...

J'ai décidé de ne pas aller plus loin que le n° 1390 ou 91 ou 92 ou 93, faut que je trouve la césure car c'est autour de ce numéro qu'une énième modification de présentation externe intervient donc ça fait un "stop" franc et c'est l'époque (1978) où ça vire vraiment au semi-porno déguisé. Il y a toujours eu un ou des éléments féminins et ce depuis le début (OSS117 est le premier à emballer les poulettes et espionnes ennemies en tout genre), mais à cette époque de la fin des 70ies ça a dérapé. Les Coplan ont perduré jusqu'en 1996, je les ai tous soit 237 titres, mais les derniers (écris par des prêtes-noms puisque le tandem d'auteur belges qui se cachait sous le pseudonyme de Paul Kenny était mort depuis déjà un bail) sont franchement nuls : ça tire dans tous les sens et dans tous les sens de l'expression et les fonds de scénario deviennent indigents ; il faut dire aussi que la géopolitique mondiale s'était bien appauvrie en matière de supports à espionner, on n'était plus dans la guerre froide, la décolonisation, le Vietnam, le pétrole, l'atome etc.

Ces publications, considérées comme du roman de gare sans intérêt, sont loin d'être aussi creuses que l'on a bien voulu le dire (ça dépend néanmoins des auteurs, surtout à partir de 1970), mais tout le début de 1951 à 1970 est toujours très bien ancré dans la réalité géo-politique. Il m'arrive souvent d'y retrouver de la politique prémonitoire qui s'est réalisée depuis : parce que oui, je les lis je ne lis même plus que ça ou quasiment.
A l'époque ou les sources Web n'existaient pas (sachant qu'il y en a toujours très peu sur le sujet mais désormais on trouve quelques infos), j'avais d'ailleurs réécrit (à l'ordi) la liste complète des auteurs, titres et numéros de rang... en partant des listes partielles de 10 ou 15 titres qui sont la plupart de temps insérées dans chaque volume (les titres précédents bien sûr). Rien que ça fut un travail de fourmi.

Si j'en cause ici, c'est parce que si à une époque j'en trouvais à la pelle à trois francs six-sous à Emmaüs où dans les bric-à-brac dominicaux, je peine à arriver au bout car...
... il ne m'en manque plus qu'une centaine sur les 1394 visés et outre que Emmaüs c'est fini et que dans les brocantes ça devient rares (surtout que je ne les fais plus), plus on en a, plus c'est difficile de compléter.

De fait, si jamais parmi vous il y avait un autre frappé de mon espèce qui a des doubles (j'en ai aussi)... ça serait dommage de passer à côté.

Et puis ça donne un peu de publicité au contenu de mes étagères (faites maison à la dimension "ad hoc") Wink

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
pascal66
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 2346
Date d'inscription : 01/02/2015
Age : 55
Localisation : bages 66670

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Jeu 28 Déc 2017, 9:31 pm

Shocked Shocked tu as eu le temps de lire tout ca , avec toutes tes recherches , tes investigations et expériences 
Bon je vais me coucher , tu m' as fatigué  Very Happy Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B32
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1869
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 52
Localisation : Auch

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 29 Déc 2017, 8:52 pm

Bravo pour les étagères ! top  Fleuve noir je connais un peu grâce à San-A ... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arno86
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 3114
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 46
Localisation : 86350 JOUSSE

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 29 Déc 2017, 8:53 pm

eek2
zinzin

top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
cric78
pilote 1100 special
pilote 1100 special
avatar

Nombre de messages : 280
Date d'inscription : 05/12/2008
Age : 53
Localisation : Maisons-Laffitte (78)

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 29 Déc 2017, 11:38 pm

Superbe collection ! et les couvertures sont à elles seules de vrais chefs-d'oeuvre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
picard jean michel
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 3528
Date d'inscription : 27/11/2013
Age : 58
Localisation : vernoux en gatine 79

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Lun 01 Jan 2018, 6:05 pm

Moman va fouiller dans les réserves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10070
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Lun 01 Jan 2018, 6:24 pm

jap

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 18062
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 1
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 4:22 pm

J'ai eu le plaisir de croiser ces étagères, certes pas très longtemps car je n'étais pas là pour ça, et en tant qu'amateur de livres ça m'a fait plaisir! Je crois que sur toute cette collection j'ai du en lire 3 étant adolescent. Les 3 seuls qui trainaient chez mes grands parents. A l'époque lecteur vorace, je passais d'un auteur et d'un genre à l'autre sans autre forme de procès... dans la même année je pouvais lire des choses basiques comme Alice détective (dans la bibliothèque verte), comme les confessions de Rousseau (Ca ne m'a pas passionné plus que ça, mais j'ai tenu a le lire jusqu'au bout), à Croc Blanc (de London), bien Amarok (Clavel), la Tuile à Loups (Jean Marc Soyez) ainsi qu'une série de livres-témoignages sur la seconde guerre mondiales (témoignages de sous-mariniers allemands, de marins anglais ayant combattu le Bismarck, témoignages sur la bataille d'Angleterre etc)... cette manière de faire, ne m'a pas permis de pousser plus loin la curiosité que j'avais pour la série des fleuve noir.

Il est vrai que cependant l'évocation illustrée que tu en fait donne envie! Merci! D'autant que le grand lis maintenant beaucoup et assidument, comme son père il est capable de relire deux fois le même livre dans la même foulée. Ca me fait plaisir de voir ça.... moi qui regrette de ne plus avoir le temps de lire. Pourquoi ne pas l'orienter là dessus lorsque sa lecture sera plus mature (pour le moment c'est BD et livres courts.... mais les illustrations vont en diminuant à l'inverse des textes. )

Pour ma part j'ai aussi été grand lecteurs d'essai philosophiques, mais je me suis heurté à l'incompréhension scientifique de mes camarades de l'époque (la philo ça sert à rien et blablabla... ) donc j'ai gardé tout ça pour moi.

pour finir j'aimerai rebondir sur ta remarque concernant OSS117. J'ai pour parti pris, et ce n'est pas courant (tant pis je l'assume) de ne jamais comparer les arts entre eux. Pour moi une livre et un film ne s'approchent pas de la même manière et de toute façons ils ne seront jamais le reflet fidèle l'un de l'autre car ils n'ont pas le même format.

Un auteur crée son univers, son histoire, un réalisateur, reste un artiste, et un artiste ne peut s'empêcher d'imprimer sa patte, même quand il s'inspire d'une œuvre écrite. Autrement il aura l'impression de réaliser un documentaire sur un bouquin et non un film.

Hazanavicius est clairement dans la parodie et n'a jamais prétendu suivre fidèlement l'œuvre écrite. Ce sont donc deux univers à part dont le seul point commun est le héros du même nom et certains clichés de l'espion... mais c'est à peu près tout.

Perso j'apprécie les deux, parce que je ne cherche pas la même chose en chacun.

_________________
Fabrice


J'ai passé mon temps à rêver ma vie, sans penser à vivre mes rêves. Un manque de courage peut-être, une crise identitaire surement. Il est bien trop tard pour faire le choix entre ces fantômes qui me hantent.


Dernière édition par phoz182 le Mer 03 Jan 2018, 5:19 pm, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
J-P16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10070
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 5:14 pm

Putain, il cause pas souvent mais quand il cause. Laughing

En ce qui concerne les OSS d'Hazanavicius (merci pour le nom, je ne savais même pas), c'est justement ce que je ne blaire pas (à titre perso encore une fois) : la parodie menant la chose au quasi ridicule. Il y a des vieux OSS 117 tournés dans les années 60 ou 70, ceux-là oui même si ce n'est pas du grand cinéma à Oscars. Des Coplan aussi. Je sais qu'il y a sans doute un fossé entre la version sur pellicule et les livres d'origine mais ce sont des films d'espionnage.

Ce qui m'irrite c'est de tourner en dérision un personnage ou un scénario qui ne l'est pas (dérisoire). La dérision ex nihilo, je m'en accommode éventuellement. La dérision d'une chose qui ne l'est pas à l'origine, bof. Voilà, voilà :love

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)


Dernière édition par argad16 le Mer 03 Jan 2018, 5:37 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 18062
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 1
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 5:29 pm

Ah ben justement, c'est le concept de l'anti-héros au final. Donc à l'opposé de l'OSS original. Mais là ou l'anti-héros classique ne possède strictement aucun attribut du héros, l'OSS117 version Dujardin en possède quelques vestiges (comportement, réussite de sa mission (certes malgré lui)); Une sorte de Richard Virenque de l'espionnage. Et c'est bien ça qui est drôle, c'est cette mise au goût du jour de l'anti-héros au travers d'une fiction qui se prends ses origines dans le passé. Donc on aime ou pas, perso j'ai trouvé ça marrant. Mais il est évident qu'on ne se met pas devant un film d'OSS117 contemporain en espérant voir un roman de Flemming adapté à l'écran en 1962.

Ceci, aucun problème que tu n'apprécie pas, c'est un humour particulier, il faut bien le reconnaitre. Mais on ne peut regarder ça avec le même œil que celui qui aura lu un roman d'OSS précédemment.

Au final ce qui te pose problème je pense c'est que ça s'appelle OSS117. Ca se serait appelé BOB218, je pense que ça passait ddr

_________________
Fabrice


J'ai passé mon temps à rêver ma vie, sans penser à vivre mes rêves. Un manque de courage peut-être, une crise identitaire surement. Il est bien trop tard pour faire le choix entre ces fantômes qui me hantent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
J-P16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10070
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 5:39 pm

C'est ça. BOB218 ça me va !! Wink

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Dompierre01400
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 53
Localisation : Chanteloup en Brie 77 / Dompierre sur Chal. 01

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 5:49 pm

T'assieds pas sur le compte-gouttes, gardes la queue en trompette et vas voir tes mails !

Frédéric DARD prosterne
Un prénom et un lieu de naissance réservé aux gens exceptionnels Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dompierre01400
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1306
Date d'inscription : 30/12/2011
Age : 53
Localisation : Chanteloup en Brie 77 / Dompierre sur Chal. 01

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 6:02 pm

Et en parlant d'adaptations au cinéma, OSS117 est quand même beaucoup (mais alors beaucoup) moins à plaindre que San Antonio...

Des films tellement nazes que même avec de bons acteurs (Lanvin et Depardieu pour le dernier d'Auburtin je crois), cela s'est traduit à chaque fois par une déroute en salle !
Au moins Hazanavicius et Dujardin ont produit quelque chose d'agréable Razz
(Sans compter la scène où Berenice Bejo est en maillot de bain... :love :love :love )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
J-P16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 10070
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Mer 03 Jan 2018, 6:46 pm

Et là on atteint ce qui constitue un échec personnel. J'aurais dû, mais je n'ai jamais pu, accrocher à San A. J'ai essayé pourtant plusieurs fois, à plusieurs époques, mais non, je ne peux pas. Je suis hermétique. bah

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
B32
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1869
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 52
Localisation : Auch

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Jeu 04 Jan 2018, 5:43 pm

Marrant ce phénomène...J'ai un pote aussi qui peut pas lire du San-A...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sim404
pilote 1100 TI
pilote 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 547
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 50
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Jeu 04 Jan 2018, 7:00 pm

Le problème des ou la chance des San-A c'est qu'ils sont absolument inadaptables ... C'est un univers en soi qui ne peut s'extraire du texte pour passer à l'écran . Une adaptation est toujours le regard que porte un réalisateur sur l'oeuvre littéraire, certaines sont excellentes comme "la symphonie pastorale " de Gide portée à l'écran avec Michèle Morgan dans le rôle titre .
Simenon adapté au cinéma avec Gabin comme acteur ça a de la gueule aussi !
Mais pour Dard, rien à faire, cela ne prend pas au ciné, par contre une lecture plus ou moins adaptée est faite du "gala des emplumés" par Guy Marchand et c'est vraiment pas mal, dispo sur you tube.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Viollet
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6742
Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 37
Localisation : 31600 MURET

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 05 Jan 2018, 11:42 am

Hello

Très gros lecteur moi aussi (rendement de 100 pages / heure quel que soit le livre et sans lire en travers) et du genre à choper tout ce qui passe, j'ai lu des Fleuve-noir Espionnage dans ma prime adolescence, au milieu d'autres OSS 117 et San Antonio. je dois reconnaitre que si j'aime bien en lire un de temps en temps, ça reste à dose homéopathique, je n'accroche pas trop au style littéraire, même si j'en suis plutôt fan en film (dont OSS 117). Comme Fabrice, je fais la césure entre l'humour décalé d'OSS et les bouquins, qui sont effectivement moins parodiques.

Après la lecture c'est comme un calbute, c'est personnel. selon les périodes de l'année ou de sa vie, on a plus ou moins envie de certains bouquins. En ce moment je me régale avec la série "Harry Hole" de Jo Nesbö, J'ai maintenant la collection complète et j'essaie de l'économiser en la lisant pas trop rapidement, mais j'en suis déjà à la moité de la grosse dizaine de livres Rolling Eyes

Pour San Antonio, c'est clair que les retranscriptions au cinéma sont nulles, car il est quand même très ardu de retranscrire l'univers de l'auteur avec ses mots bien particuliers au cinéma, ça devient de suite fade...

_________________
Mathieu
Matra Rancho X "amélioré", 1982
Magnat Debon M4DL 1956 (restau commencée il y a dix ans, à finir)
Solex 2200 1963, Flandria Sportif 4 1965, CB500four kitée 605cc (l'Arlésienne)
Flandria Consul 1962 à restaurer, Honda PC50 1969, 4 Honda P50 de 1967 à 1969
Yamaha 360 XS 1977, Montesa 250 Trail en pièces

J'aime me battre  bigrin
"...et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres." (Michel Audiard, le Cave se rebiffe, 1962)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sim404
pilote 1100 TI
pilote 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 547
Date d'inscription : 08/05/2016
Age : 50
Localisation : Seine et Marne

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 05 Jan 2018, 3:36 pm

En ce moment côté "noir" je suis dans les Stieg Larsson, lecture des "Millenium" avec quelques années de retard ...Il y a bien longtemps que je n'avais lu de polars, lisant le plus souvent ces dernières années des bouquins d'histoire ou des essais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
codenet 56
débutant
débutant


Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 14/12/2017

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Ven 05 Jan 2018, 6:59 pm

Dommage! Après vérification, ce sont tous des San A, une trentaine de titres. Mais si cela peut intéresser quelqu'un, c'est avec plaisir. C'est de la récup. mais ils sont propres. Dans d'autres cartons peut-être? Jeter un livre pour moi, c'est un sacrilège alors j'entasse et à l'occasion, je trie et je lis.
Les polars... Pas top ma tasse de thé en général. San A, c'est juste pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mathieu Viollet
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 6742
Date d'inscription : 24/01/2008
Age : 37
Localisation : 31600 MURET

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Dim 07 Jan 2018, 7:48 pm

Ah au fait Argad, fais moi passer par mail la liste des numéros qui te manquent et le budget que tu mets dans un bouquin en général, si j'en vois à Emmaus ou en vide grenier je penserai à toi Smile

_________________
Mathieu
Matra Rancho X "amélioré", 1982
Magnat Debon M4DL 1956 (restau commencée il y a dix ans, à finir)
Solex 2200 1963, Flandria Sportif 4 1965, CB500four kitée 605cc (l'Arlésienne)
Flandria Consul 1962 à restaurer, Honda PC50 1969, 4 Honda P50 de 1967 à 1969
Yamaha 360 XS 1977, Montesa 250 Trail en pièces

J'aime me battre  bigrin
"...et dites-vous bien que dans la vie, ne pas reconnaître son talent, c'est favoriser la réussite des médiocres." (Michel Audiard, le Cave se rebiffe, 1962)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
deucheman
pilote 1100 TI
pilote 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 627
Date d'inscription : 29/08/2015
Age : 36
Localisation : moselle

MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   Dim 07 Jan 2018, 8:00 pm

Mathieu Viollet a écrit:
Ah au fait Argad, fais moi passer par mail la liste des numéros qui te manquent et le budget que tu mets dans un bouquin en général, si j'en vois à Emmaus ou en vide grenier je penserai à toi Smile

Pareil, je fais pas mal de vides greniers alors...  Wink Et perso je préfère les San A. 


Actuellement j'ai:

Stratégie de la violence de Jack Murray (pas vu de numéro)

Coplan se révolte (n° 361)

@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fleuve noir Espionnage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fleuve noir Espionnage
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Simca 1100 :: Divers :: Expression libre-
Sauter vers: