Le forum des fanas des Simca 1100 et Rancho
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 33  Suivant
AuteurMessage
Mathieu Viollet
Admin
Admin


Nombre de messages : 6497
Date d'inscription : 24/01/2008

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 2:43 pm

pour le mastervac, blocage dans un étau, et "dévissage" qui ne doit pas être facile à effectuer d'ailleurs. mais sur tes 4 ranchos, tu n'as pas un donneur d'organe? pourquoi s'embêter à réparer celui là? car tu n'échapperas pas à l'ouverture de la bête, ni au perçage / soudage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 16998
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 76
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 2:47 pm

Jp, il me semblait que le mastervac des 1100 etait plus petit que celui des rancho.... en tous cas celui de ma VF était tout petit, j'ai mis un de rancho bien plus gros. sur ma ES il est également tout petit.... j'en ai donc un d'avance. mais effectivement si tu as déjà un gros, remplace le par un identique. c'est un vrai plus.

_________________
Fabrice

On cherche tous les mêmes choses. Pourtant c'est à moi que vous le reprochez; Cela vous fait-il si peur que j'aie les même défauts que vous?
Un magicien, c'est quelqu'un capable de faire de bons mots avec de mauvaises phrases.
Les gens qui écoutent du métal, détestent-ils la rouille autant que nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 16998
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 76
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 3:21 pm

Normalement c'est un 6 pouces sur Simca 1100 et 7 pouces sur Rancho

_________________
Fabrice

On cherche tous les mêmes choses. Pourtant c'est à moi que vous le reprochez; Cela vous fait-il si peur que j'aie les même défauts que vous?
Un magicien, c'est quelqu'un capable de faire de bons mots avec de mauvaises phrases.
Les gens qui écoutent du métal, détestent-ils la rouille autant que nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 3:45 pm

Certes, je peux aussi faire un switch.

Mais je voulais essayer de la conserver le plus "matching numbers" comme disent les anglo-saxons.

Je vais voir tout ça.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 16998
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 76
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 3:52 pm

je comprends, après un mastervac c'est presque du consommable sur 1100 Laughing

_________________
Fabrice

On cherche tous les mêmes choses. Pourtant c'est à moi que vous le reprochez; Cela vous fait-il si peur que j'aie les même défauts que vous?
Un magicien, c'est quelqu'un capable de faire de bons mots avec de mauvaises phrases.
Les gens qui écoutent du métal, détestent-ils la rouille autant que nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 7:25 pm

Finalement, lancé sur les commodos au départ, je suis resté sur le chantier intérieur (de fil en aiguille, une dépose en amenant une autre, je progresse de l'avant gauche vers l'avant droit en tournant).

On verra donc l'échappement demain.

Un commodo de Rancho remis en état (mais un Rancho de 81, alors ça reste la même année - bon OK, c'est fortuit-).



Pour la repose, il faut tomber le volant, le capotage, la tablette inférieure, ce qui permet de tout nettoyer et de retirer le carton et soulever les moquettes pour visiter un peu les encoignures traditionnellement sujettes à maladie.

Eh bien tout est nickel de chez nickel (oui, bon, on ne peut pas savoir si la rouille n'est pas nichée sous le joint, mais il est évident qu'on ne va pas plus loin sur une auto dans cet état ; cela sera(ait) à voir un jour sauf si le jour venu, il n'y a plus personne, plus d'essence, plus d'atmosphère...
Tout est en place, rien n'a jamais été démonté. Le jaune sur le bas de la colonne de direction (relevé par Subax) est de la corrosion de surface due au fait que la peinture ne descend pas jusqu'en bas, idem pour le ressort de la pédale d'accélérateur).

Sous le pédalier là où c'est habituellement plus ou moins attaqué, on distingue à peine un peu de jaune (à badigeonner de Frameto) et encore je ne suis pas sûr que ça ne soit pas la frange de la garniture.





































J'ai progressé ensuite vers l'arrière, déposé les seuils de porte et les fixations de ceinture. Tout est en superbe état. Le seuil de porte arrière gauche n'a pas une trace, rien, même pas sale. Moquette neuve, rien dessous. Thibaude idem. Aucune trace de rouille nulle part. Les traces jaune-orangé que l'on voit, c'est de la colle.

J'ai enlevé la banquette pour y voir plus clair et approfondir (de toute façon, elle est nase et dans l'immédiat, elle ne sert à
rien). La garniture était juste sale. Un bon lessivage et hop. Comme neuve :












Ici, on dirait même que quelque chose a été injecté dans les corps creux :






Venons-en maintenant à la question des sièges qui auraient été changés. Je suis intimement persuadé que cela ne peut pas être le cas . Aucune trace de démontage, toutes les rondelles de vis en place, toutes les cales plastiques d'articulation aussi. Aucune trace d'outils sur les écrous, vis, etc.
La tablette rabattable derrière la banquette n'a jamais été déposée. C'est certain. Les deux élastiques sont comme neuf, bien blancs. Les trois charnières ne portent aucune trace de démontage :







Or le profilé métallique de bordure de cette tablette est toujours protégé par le film bleu d'usine. Encore plus probant : ce film bleu
est aussi présent sur le dossier de la banquette. Si une banquette HS avait été substituée à une bonne, quelle serait la probabilité que ce film ait été présent sur les deux ?






L'assise de banquette est certes ruinée en face visible, mais les dessous sont à l'image du reste de l'auto ; pas une trace d'usure ou
de poussière. Il est improbable que si cette banquette venait d'une autre 1100, elle soit dans cet état pour ses parties cachées.

En parallèle, je peux vous assurer d'une chose : si j'avais bossé chez Simca à l'époque, au choix des matériaux de sellerie, jamais je n'aurais validé l'emploi de ce tissu. Un mouchoir en papier semble plus solide (je prends pour référence le siège passager qui est le seul préservé). Bon d'accord, il a tenu longtemps dans d'autres exemples connus, mais c'est malgré tout de la daube, incapable de résister à un cumul de causes de détérioration.
C'est ce qui a dû se passer.



L'incohérence du jour :

1- la jonction du joint de la porte conducteur :




2- oui mais :



3- alors faisons ça :



4- oui mais (logique) :



5- cela est évidemment relié au fait que la vitre a été brisée et l'auto fracturée, à l'intérieur on à ça :




6- et plus loin à l'arrière sous la moquette, que retrouve-je une heure plus tard ? le bout de joint coupé :





Quel est le qui a remonté ce joint et (l'hypothèse est plausible), une fois arrivé en bas, alors qu'il l'avait mal positionné dans le coin arrière, s'est trouvé trop long et a coupé le bout en trop pour le mettre dans le coffre (d'où il a fini par aller se cacher sous la
moquette) ?
Je sens que pour que ça soit parfait, je vais acheter un joint neuf (si ça se trouve).

Et enfin, l'objet mystère (sous la moquette aussi avec le bout de joint) : un autre d'une vingtaine de centimètre... mais bleu (et gras-collant avec le même produit vu plus haut sur les bords de caisson).


_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)


Dernière édition par argad16 le Jeu 14 Mar 2013, 7:25 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B32
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1683
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Auch

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 7:57 pm


C'est gras sur le soufflet de protection du MC non? Fuite ? La peinture est partie sur le seuil de porte conducteur, avec un peu de corrosion sur l'angle , c'est normal pour ce kilométrage là ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
purcit
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI


Nombre de messages : 16882
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 8:26 pm

fou fou fou fou mais, c'est vraiment une italienne..... presque neuve. oui

Simc'amicalement

Gianpaolo

P.s.

Est vraiment très joli, le nouveau logo T au centre du volant. Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 8:59 pm

xud11bte a écrit:

C'est gras sur le soufflet de protection du MC non? Fuite ? La peinture est partie sur le seuil de porte conducteur, avec un peu de corrosion sur l'angle , c'est normal pour ce kilométrage là ?

argad16 a écrit:





Cette trace est très certainement liée à l'histoire mouvementée de cette porte (forcée, vitre cassée, on n'aura jamais les détails). Il n'y a rien de comparable ailleurs sur les seuils.

La peinture est râpée et un point de rouille superficiel est né. Rien d'étonnant.

Tu as raison aussi pour le soufflet : des traces de gras. A voir. Ca semble être du perlage genre condensation. J'ai aperçu le truc et il faudra venir voir.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)


Dernière édition par argad16 le Ven 04 Jan 2013, 10:14 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 9:01 pm

purcit a écrit:
mais, c'est vraiment une italienne..... presque neuve.

Simc'amicalement

Gianpaolo

P.s.

Est vraiment très joli, le nouveau logo T au centre du volant.

Tu as remarqué toi aussi !!

Comme il est assez vraisemblable, en attendant la confirmation de la CAAPY, que cette voiture est du début du millésime 1981, le centre de volant avec le Pentastar était sans doute d'origine.

Mais je préfère quand même celui-ci. Et il m'a été donné par un bon ami

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)


Dernière édition par argad16 le Ven 04 Jan 2013, 10:15 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
B32
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1683
Date d'inscription : 12/10/2011
Age : 51
Localisation : Auch

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 9:41 pm

argad16 a écrit:
xud11bte a écrit:

C'est gras sur le soufflet de protection du MC non? Fuite ? La peinture est partie sur le seuil de porte conducteur, avec un peu de corrosion sur l'angle , c'est normal pour ce kilométrage là ?

argad16 a écrit:





Cette
trace est très certainement liée à l'histoire mouvementée de cette
porte (forcée, vitre cassée, on n'aura jamais les détails). Il n'y a
rien de comparable ailleurs sur les seuils.

La peinture est râpée et un point de rouille superficiel est né. Rien d'étonnant.

Tu as raison aussi pour le soufflet : des traces de gras. A voir. Ca semble être du perlage genre condensation. J'ai aperçu le truc et il faudra venir voir.

Ok merci. Wink Elle reste belle quand même ! Laughing Le montant de porte est bien sympa à voir ! top
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simca76
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 4190
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : la Normandie est bien verte , normal

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Ven 04 Jan 2013, 11:05 pm

pour moi comme je le disait au début , c 'est le soleil qui a tapé sur les sièges pendant des années et qui as bouffé le tissu ! oui zinzin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Sam 05 Jan 2013, 6:19 pm

phoz182 a écrit:
Jp, il me semblait que le mastervac des 1100 etait plus petit que celui des rancho.... en tous cas celui de ma VF était tout petit, j'ai mis un de rancho bien plus gros. sur ma ES il est également tout petit.... j'en ai donc un d'avance. mais effectivement si tu as déjà un gros, remplace le par un identique. c'est un vrai plus.

En effet. Moi pas avoir les yeux en face des trous hier.
Le Mastervac de Rancho fait 20 cms de diamètre contre 18 pour la 1100.

Du coup, je sens que je vais faire comme toi, ce qui résoudra mon problème de goujon foiré en même temps.
Et en fait je sens que je vais faire un switch avec le Mastervac en attente pour le Rancho sur lequel j'ai un MC fonctionnel. Je verrai ensuite à en préparer un autre pour le Rancho (il n'en a pas besoin tout de suite).

En matière de freinage, j'ai progressé puisque j'ai reçu les flexibles. J'ai donc levé tout ça pour les changer mais la nuit m'a pris et pas eu le temps de purger.
J'ai quand même constaté qu'il y a sans doute un problème supplémentaire avec l'étrier droit qui est resté serré après échange du flexible. Il doit être grippé.
J'ai vu au passage que les plaquettes sont neuves ou quasi.

Avant les freins, javais procédé à la pose du silencieux. J'ai un peu ramé avec la bride qui me manquait, non pas pour la faire, mais pour la poser car l'écartement entre les deux trous était un peu juste. Mais ca y est. Le moteur ronronne désormais comme un Simca(t).



Cette suspension arrière est d'ailleurs dans une position curieuse : la sangle ne tient rien car le tout remonte vers la caisse. Mais c'est la position naturelle de ce silencieux.



La sortie frôle d'ailleurs le bas de jupe arrière dans le coin, et ce n'est pas la première fois car la tôle a manifestement été rentrée un peu pour pallier vraisemblablement le même problème.


_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arno86
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 2993
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 45
Localisation : 86350 JOUSSE

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Sam 05 Jan 2013, 9:49 pm

J'ai le même problème sur ma ES et le pot touche, des fois, à la caisse et ça résonne dans la voiture!

J'ai eu beau régler comme possible les sangles, c'est toujours pareil. Je pense que ça viens de la forme même du pot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
purcit
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI


Nombre de messages : 16882
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Sam 05 Jan 2013, 10:37 pm

Bonsoir Jean-Pierre,
tu dois placer une cale sous le pot d'échappement, du côté gauche, dévisser le support à l'extrémité du tube, et pousser avec vigueur le tuyau vers le bas, pour obtenir les centimètres nécessaires pour éviter qu'il peut frapper l'aile, en permettant également au support final, de réaliser sa tâche.


Simc'amicalement

Gianpaolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 7:40 am

purcit a écrit:
Bonsoir Jean-Pierre,
tu dois placer une cale sous le pot d'échappement, du côté gauche, dévisser le support à l'extrémité du tube, et pousser avec vigueur le tuyau vers le bas, pour obtenir les centimètres nécessaires pour éviter qu'il peut frapper l'aile, en permettant également au support final, de réaliser sa tâche.


Simc'amicalement

Gianpaolo

En rouge : tu veux dire le collier qui fixe le silencieux sur le tube primaire ou la dernière fixation à l'arrière ?

J'ai bien examiné tout ça hier. Les deux sangles latérales autour du silencieux sont à leur maximum de tension vers le bas. je ne vois pas comment faire mieux, mais je peux essayer.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simca76
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 4190
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : la Normandie est bien verte , normal

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 8:57 am

pourquoi vous n'essayer pas de tordre le tube a la sortie avant de le monter , c'est lui qui touche a la jupe arrière , c 'est ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 9:00 am

simca76 a écrit:
pourquoi vous n'essayer pas de tordre le tube a la sortie avant de le monter , c'est lui qui touche a la jupe arrière , c 'est ça ?

C'est en effet une solution. Mais pas vraiment équipé pour faire ça proprement.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simca76
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 4190
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : la Normandie est bien verte , normal

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 9:25 am

et bien oui je suis d 'accord avec toi , mais quand on ne peut pas faire autrement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
purcit
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI


Nombre de messages : 16882
Date d'inscription : 18/12/2009

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 10:24 am

argad16 a écrit:
purcit a écrit:
Bonsoir Jean-Pierre,
tu dois placer une cale sous le pot d'échappement, du côté gauche, dévisser le support à l'extrémité du tube, et pousser avec vigueur le tuyau vers le bas, pour obtenir les centimètres nécessaires pour éviter qu'il peut frapper l'aile, en permettant également au support final, de réaliser sa tâche.


Simc'amicalement

Gianpaolo

En rouge : tu veux dire le collier qui fixe le silencieux sur le tube primaire ou la dernière fixation à l'arrière ?

J'ai bien examiné tout ça hier. Les deux sangles latérales autour du silencieux sont à leur maximum de tension vers le bas. je ne vois pas comment faire mieux, mais je peux essayer.


Bonjour Jean-Pierre,
je faisais allusion au support à l'extrémité du tube, donc, exactement à celui ci-dessous:



Tu dois l'enlever, pour pouvoir plier le tube vers le bas (sur toute sa longueur), pour permettre a la sangle de soutien, d'obtenir exactement la correcte position indiqué sur la photo au-dessus, en évitant aussi le contact du tube, avec l'aile arrière gauche.

Simc'amicalement

Gianpaolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 7:37 pm

Pas eu le temps de regarder à l'échappement.

Journée freins (enfin une petite demi-journée) :

- échange de l'ensemble Mastervac-MC avec celui du Rancho qui était en attente (Mastervac plus gros donc) ;












- dépose étrier droit supposé récalcitrant (et qui l'est en effet mais pas totalement, donc je l'ai remonté pour voir s'il ne voulait pas revenir à de meilleurs sentiments une fois en place dans un circuit fonctionnel)




- purge.


Ca freine (et pas qu'un peu) mais :

1- l'étrier continue à serrer un peu (mais la roue n'est plus bloquée comme précédemment, donc il faudrait en effet le faire rouler un peu pour voir) et

2- le voyant de tableau reste allumé : je me demande d'ailleurs si ce n'est pas le capteur sur le MC qui est défectueux car faute
d'avoir pu défaire les deux fils électriques de celui d'origine (l'axe tourne dans le vide) je l'ai déposé du MC et remis sur l'ensemble substitué.

Si j'en crois le manuel de bord du Rancho (je n'ai pas celui de la 1100), ce voyant indique "lorsqu'on appuie sur la pédale, une fuite sur l'un des circuits -avant ou arrière- ou un manque de liquide".
Or, il est allumé en permanence et il n'y a(urait) plus ni fuite, ni manque de liquide.

Petite visite plus facile du passage de roue droit sans la roue :







_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
simca76
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 4190
Date d'inscription : 08/02/2009
Age : 60
Localisation : la Normandie est bien verte , normal

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 8:50 pm

tu n aurais pas sur ce modèle un fil au plaquettes pour l usure et qui serait coupé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ippocamp
pilote 1100 special
pilote 1100 special
avatar

Nombre de messages : 282
Date d'inscription : 19/05/2010
Age : 48
Localisation : Chavagneux 38

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 9:30 pm

simca76 a écrit:
tu n aurais pas sur ce modèle un fil au plaquettes pour l usure et qui serait coupé
...Ou l'interrupteur de contrôle du voyant qui fait des siennes... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 10:25 pm

Pas de fil sur plaquettes.

L'interrupteur pourquoi pas.

De toute façon tout le monde s'accorde à penser à un problème purement électrique.

A suivre...

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arno86
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 2993
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 45
Localisation : 86350 JOUSSE

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Dim 06 Jan 2013, 11:19 pm

Sur ma ES j'avais le voyant également allumé scratch

Problème résolu en appuyant sur le petit bouton de réarmement situé entre les deux cosses sur le servofrein
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean BALUCHON
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 1742
Date d'inscription : 25/01/2008
Age : 61
Localisation : Charlieu (42)

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 2:07 am

Salut ici Jean-Pierre  

Je viens de lire ce feuilleton sur cette acquisition d'une Simca 1100 expatriée
dans la botte italienne...!  

Il faut transmettre un grand merci à Gianpaolo qui fait vraiment tout pour
"sauver" un maximum de Simca ou autre Talbot et Matra de l'autre coté
des Alpes...!  

Comme d'habitude, cela ne manque pas de photos et commentaires intéressants.

Comme d'habitude...tu vas nous chercher (et trouver !) le petit indice, la
pièce à conviction qui va nous permettre de connaître tout l'historique du
véhicule depuis sa construction dans l'usine de Poissy en 1980 ou 81 ! ! !  study

Quand je vois tes photos, je me dis qu'il n'y a pas de justice sur cette bonne
vieille terre entre nos Rancho où la corrosion est présente presque partout et
ces 1100 qui ont pourtant le même poids des ans et dont je vois des spécimens
comme cette GLS dans un état qui ferait rêver nombre de Rancheros...!  

Trêve de bavardage...!

Te voici maintenant un véritable "confrère du forum" puisque
propriétaire comme certains d'entre-nous des deux véhicules en bannière et en page d'accueil : une Talbot 1100 et une Matra Rancho...!  

Que la route soit longue sous tes roues pour te conduire fièrement dans l'une
ou dans l'autre aux rassemblements prochains des membres du forum...comme par
exemple dans le Jura au début de l'été 2013...!

argad16 a écrit:
Côté documentation, je n'ai rien récupéré avec la voiture, sauf un constat amiable (en italien bien sûr).

Pas
grave. Mais comme j'aime bien les trucs complets, il faudrait que je me
dégotte le manuel de bord français correspondant au millésime. Je sens
que ça ne va pas être de la tarte car c'est apparemment ceci :


mais siglé du T de Talbot, comme ceci (mais là c'est en néerlandais) :


Rien vu de tel encore sur le Web.

 study
Tu cherches donc ceci :








argad16 a écrit:
1- l'étrier continue à serrer un peu (mais la roue
n'est plus bloquée comme précédemment, donc il faudrait en effet le faire
rouler un peu pour voir) et

2- le voyant de tableau reste allumé : je me demande d'ailleurs si ce n'est pas
le capteur sur le MC qui est défectueux car faute
d'avoir pu défaire les deux fils électriques de celui d'origine (l'axe tourne
dans le vide) je l'ai déposé du MC et remis sur l'ensemble substitué.

Si j'en crois le manuel de bord du Rancho (je n'ai pas celui de la 1100), ce
voyant indique "lorsqu'on appuie sur la pédale, une fuite sur l'un des
circuits -avant ou arrière- ou un manque de liquide".
Or, il est allumé en permanence et il n'y a (aurait) plus ni fuite, ni manque
de liquide

Tu as raison pour les Rancho ce témoin indique une chute de pression dans le
double circuit de freinage.

Il s'allume en appuyant sur la pédale de frein lorsqu'il y a une fuite sur l'un
des circuits (avant ou arrière) ou suite à un manque de liquide.

Il est évident qu'il faut dans ce cas examiner d'urgence le système de
freinage...!  

Sur la Simca 1100, ce témoin indique une chute de pression dans le circuit de
freinage...!



Encore merci pour ce reportage et cette abondance d'images qui sont un vrai régal pour nos yeux tout éblouis...!  

Je vais attendre la suite avec impatience...

François
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monsite.orange.fr/matra-rancho-loisir/
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 8:27 am

Quand François s'y colle, il s'y colle...

Merci pour ce témoignage et pour les images des documents de bord.
S'agit-il d'images que tu as attrapées quelque part ou est-ce que tu as ces manuels en stock ?
A défaut de les dénicher, je pense à faire un fac simile au moins à titre provisoire, donc des scans des pages 1 à 4 de couverture me seraient utiles ; le contenu est ensuite sans doute identique aux millésimes à partir de 78/79 et je peux adapter.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 2:09 pm

Roulement de tambour...

J'aurais voulu que Gianpaolo poste lui-même ce qui va suivre mais il me demande de le faire...

Pourtant, il a tout le mérite de cet épisode du feuilleton.

Quand j'ai lu le début de son mail : "
j'ai quelques mises à jour intéressantes concernant ton «italienne»."
... j'étais loin d'imaginer la suite.

Pour moi, la Narval était orpheline. Une voiture sans plaques... Comment savoir son histoire ?
J'avais émis l'hypothèse de glaner des infos en contactant les garages dont les publicités étaient encore présentes sur les vitres.

Mais SuperGianpaolo a fait mieux.

Savez-vous ce que c'est ça ?



Rien de moins que l'immeuble où habite aujourd'hui l'ancien propriétaire (et apparemment l'unique) de la Narval, à Monza (un nom mythique d'ailleurs) : Andrea Giuseppe Berzero.

Il aura 93 ans cette année et a cédé la voiture lorsqu'il n'a plus pu conduire (vers 2000 donc selon la vignette du pare-brise) à la personne à qui elle a a été rachetée le mois dernier.

Avec le numéro de série de la voiture, Gianpaolo a en effet pu remonter jusqu'à lui en s'adressant à l'administration italienne.
Au passage, on récupère (pour la satisfaction intellectuelle) l'immatriculation italienne de la voiture (MI 71802L) et sa date de mise en circulation : 22/12/1980.

Et il ne s'est pas contenté des renseignements obtenus sur l'attestation fournie par l'administration : il a téléphoné à Andrea Berzero.
Le vieux monsieur a été ravi d'apprendre que sa voiture existait toujours et allait avoir une autre vie.
On a ainsi appris que lorsqu'il a donné la voiture, les sièges étaient en bon état.
Ceci va alimenter l'hypothèse d'un intérieur substitué après son retrait de la circulation, mais je n'y crois toujours pas d'une part à cause de ce que je constate à l'examen intérieur et d'autre part, parce que cela n'a pas de sens de remonter avec application, minutie, et sans traces, un intérieur détruit dans une voiture immobilisée dont on ne sait pas ce quelle peut devenir.

En revanche, l'idée du clébard peut être adaptée : après son retrait de la circulation, l'auto a très bien pu servir de niche occasionnelle tout en étant stockée dans le garage où on l'a vue en photo. Pas un habitat permanent bien sûr, sinon elle ne serait pas dans cet état, mais un endroit où de temps en temps, on renfermait le chienchien pour ne pas l'avoir dans les pattes et autres motifs... Et un chienchien qui s'excite dans une voiture parce qu'il voudrait sortir, ça donne exactement ce genre de traces d'usure (les pattes avant sur le haut de banquette, les pattes arrière qui ruinent l'assise)
Pourquoi le siège passager est-il épargné me direz-vous ?
Chouffez :
(image prélevée dans celles envoyées par le vendeur)


Bon, de toute façon, et une fois de plus, c'est histoire de causer. J'aime bien enquêter...

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
arno86
pilote pro 1100 TI
pilote pro 1100 TI
avatar

Nombre de messages : 2993
Date d'inscription : 24/11/2008
Age : 45
Localisation : 86350 JOUSSE

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 2:30 pm

bien vu encore une fois Gianpaolo Exclamation

Du coup, n'y a t'il pas un moyen de récupérer la carte grise d'origine Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
argad16
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 8473
Date d'inscription : 22/08/2010
Localisation : Charente

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 2:44 pm

Andrea Giuseppe aura 93 ans le 15 octobre (on a même sa date de naissance).

D'ici là, je crois qu'il y a le temps de redonner une belle figure à sa voiture pour lui envoyer des photos... peut-être pas en peinture extérieure parce que ca sera un budget...

Pour la CG d'origine, je n'ai pas eu le temps de me poser la question, mais si j'ai bien compris la procédure italienne, il n'y a plus de carte grise.
Il est écrit :
targa radiata per ragioni imprecisate = plaque radiée (pour raisons non précisées)
Ca sera sans doute plus simple de faire une CGC directement.

_________________
Everything dies, baby that's a fact, but maybe everything that dies someday comes back
Bruce Springsteen (Atlantic city / Nebraska - 1982)

Se suicider ! Mais on passe sa vie à le faire !
Louis Scutenaire (Mes inscriptions, Gallimard, 1945)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
phoz182
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 16998
Date d'inscription : 23/01/2008
Age : 76
Localisation : 82170 Bessens

MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   Mar 08 Jan 2013, 2:57 pm

comment tu fais une CGC sans rien du tout?

_________________
Fabrice

On cherche tous les mêmes choses. Pourtant c'est à moi que vous le reprochez; Cela vous fait-il si peur que j'aie les même défauts que vous?
Un magicien, c'est quelqu'un capable de faire de bons mots avec de mauvaises phrases.
Les gens qui écoutent du métal, détestent-ils la rouille autant que nous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://simca1100.forums1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Talbot 1100 GLS 1981 : mon chalutier Narval à la milanaise [Tome 1]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 33Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 18 ... 33  Suivant
 Sujets similaires
-
» Essai contact kz 1100 A 1981
» Présentation
» Nombreuses pièces 1100 GPZ 1981 [tout vendu]
» Essai 1100 GPZ MJ 495 fevrier 1981
» Demonter mon moteur sur ma 1100 Z

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Simca 1100 :: La SIMCA 1100 :: Vos 1100 d'origine-
Sauter vers: